Patrick G. Delétang

Ecrire est un plaisir et une angoisse de chaque jour !
Quand on y a gouté, impossible de revenir en arrière sans avoir l'impression de perdre son âme...


2 Maiwenn 3002 novembre 2016 3 Mourirpourelle 300 11 février 2017 4 Disparue 300 5 septembre 2017 5 Vengeance Tardive 12 février 2018 6 LaLettreOubliée 300 30 août 2018

Rouge Noir Editions, j'arrive...


Rouge Noir Editions, la maison qui cultive vos émotionsLa surprise de l'année...

J'ai l'honneur et le plaisir de vous annoncer que je rejoins, en cette année 2020, la maison d'édition "Rouge Noir Editions" et sa sympathique responsable Joséphine pour la réédition de mes romans. Je rejoins les différents auteurs déjà publiés que sont : Lara Dantony, Ingrid Morel, Damien Claire, Priscilla Dorschner, Manon T, Pauline M, Méline Thomas, Célina Rose et bien sûr, Joséphine LH... 

Pour commencer cette collaboration, c'est en mars 2020 qu'est prévue la sortie de mon tout premier roman "Mensonge(s)" qui n'a jamais été publié pour l'instant. Ce sera donc une nouveauté qui, je l'espère, plaira à de nombreux lecteurs. Je vous donnerai plus d'infos très bientôt et vous présenterai la couverture dès que celle-ci sera disponible.

Cliquez sur l'image ci-contre pour visiter le site de "Rouge Noir Editions, la maison qui cultive vos émotions..."

romanerose obsessionsElle ?

Agoraphobe, bourrée de TOC, elle parle à son chat.

Lui ?

Obsédé par les femmes et incapable de résister à des arguments alléchants.  

Leur histoire ?

Ils n'ont rien en commun si ce n'est la disparition d'un chat, une étoile du berger et... un télescope !

Auteur : Romane Rose

Edition : Auto édité

Liens :  Sa page Amazon - Sa page Facebook

Date de sortie : 1 mars 2018

ISBN : 978-2-490130-00-9430

Nombre de pages : 490

Catégorie : Romance pour adultes

Un petit extrait (difficile de choisir) :

« Tu vois ! Cette nuit-là s’est révélée grandiose. Le spectacle méritait un oscar ». Je prends à parti Barnaby demeuré imperturbable.

« Avec tous les trophées qu’il gagne, il devrait être millionnaire », rigole-t-il. Il saute de la tablette de la fenêtre, s’étire, glousse, part vers la cuisine pour me rappeler qu’il est temps de commencer notre journée. Je range le télescope dans le placard près de la cheminée, jette un dernier coup d’oeil à la grande verrière sans plus distinguer la silhouette minuscule de notre voisin. L’ancienne usine est entourée par un parc de verdure qui l’habille d’un camaïeu de vert depuis quelques semaines.

Le printemps éclate en fanfare et distille sa délicatesse habituelle dès qu’un rayon de soleil touche Paris. Les premières robes légères laissent place au gris de l’hiver, les couleurs agrémentent les rues, égayent les visages que j’observe du haut de mon quatrième étage.

« J’ai faim ! » hurle Barnaby à la porte de la cuisine.

 

Mon avis :

Quand j'ai sélectionné ce roman sur Amazon Kindle, je n'ai pas vraiment regardé les critiques. Je venais de terminer « Féerie Irlandaise » de la même auteure. J'avais bien aimé sa manière d'écrire et son univers. Je sais que ça surprend toujours quand j'avoue que le papy que je suis adore autant la romance que la science-fiction, les histoires de sorcières, vampires et autres loup-garous. J'aime aussi l'érotisme, mais ceux qui me connaissent, ne seront pas étonnés.

J'ai entamé la lecture et après une demi-heure, j'ai capitulé ! Je n'arrivais pas à me mettre dedans et pourtant, je suis capable de lire un livre de 400 pages d'une traite en pleine nuit ! Mais là, bizarrement, quelque chose me gênait. Je relisais plusieurs fois la même page, les mêmes lignes. Alors je suis passé à autre chose. Mais comme je suis têtu et n'aime pas me faire dominer par un livre, j'ai insisté et j'ai bien fait !

Le lendemain, il était 23 h 45 quand j'ai repris la lecture d'Obsessions, du premier chapitre. J'étais étonné, mais cette fois, tout était plus clair ! j'ai enchaîné cette histoire, suivi de près la route d'un flic obsédé, d'une folle agoraphobe et de son chat qui parle ! Ils ont tout deux des passés compliqués qui ont fait d'eux ce qu'ils sont. Emporté par ces personnages attachants, je n'ai pas réussi à reposer la tablette avant le mot « FIN » ! J'ai tout aimé, Charlie, Barnaby, Sean, Sonia et même Lolita et les descriptions que Romane en fait. 

Alors, pour ceux qui n'ont pas encore découvert et lu... non, pas lu ! dévoré, cette aventure étonnante, mais passionnante, dépêchez-vous ! Selon moi, vous ne le regretterez pas... Et merci Romane pour cette belle nuit blanche...

cartedevisite